Recette secrète de Yannick Vézina!

Partie 2: Ma campagne de financement

J'ai le vent dans les voiles...

Il y a des matins où tu te lèves et que tu ressens que ça va être toute une journée, avec une énergie de feu, quelque chose de très positif.  Mardi matin, 19 février, c'était ça mon feeling! J’ai même une trame sonore pour te décrire à quel point j’étais survolté: “Every time we touch” de Cascada! En lisant le récit de ma journée, imagines-toi que ça joue en boucle… Pour vrai!

De bon matin je me lève et après la routine des filles je commence à travailler sur un de mes projets de levée de fond qui n’est pas encore annoncé officiellement.  Presque en même temps, je reçois un message sur Messenger, à propos d’un article qui m’intéressait sur le Market Place de Facebook. J’ai toujours été une adepte du seconde-main, d’acheter d'occasion, de vintage et d’antiquité, merci à ma grand-mère!  Tout se trouve sur les petites annonces et souvent avec de très très bonnes aubaines! Pour mon aventure en Tanzanie et au Kilimandjaro je veux le plus possible m’équiper en fouillant les petite annonces par souci écologique mais aussi parce que c’est économique!  J’écrirai plus longuement sur le sujet une autre fois! 

Bref, la veille j’avais remarqué une paire de mitaines d’excellente qualité qui m’intéressait et j’avais fait signe à la vendeuse.  Mardi matin elle me répond qu’elle est toujours disponible, yé! Mais, il y a un mais, la vendeuse habite Joliette… Je me risque quand même à proposer de demander à des amis qui habitent la rive-nord et qui travaillent dans ce coin s’ils peuvent faire l’achat pour moi, puisque sur les petites annonces la rapidité de l’acheteur fait souvent la différence.  Comme je proposait cela, j’ajoute que j’habite la rive-sud… Moins de 2 min plus tard la vendeuse me répond qu’elle travaille sur la route et qu’elle peut me donner rdv à Longueuil le jour même! OMG!!!! Je réponds aussitôt que j’apprécie vraiment énormément et que je la rejoindrai avec plaisir, seulement j’habite Mont-St-Hilaire et que j’ai besoin d’environ 20-25 min pour me rendre.  Elle me dit qu’elle doit se rendre à St-Bruno finalement mais qu’elle préfère qu’on se rencontre au Ikea à Boucherville. Wow! quelle chance. On se donne donc RDV 45 min plus tard devant le Winners qui est juste à côté du Ikea, je trouvais que s’était moins compliqué et j’avais une autre idée en tête.

Je pars en direction de Boucherville avec Cascada qui joue dans la voiture. On est à l’heure toutes les deux et les mitaines sont parfaites, neuves jamais utilisées!!!!  Je ne négocie même pas le prix, avec la route qu’elle m’a évité et l’état de la marchandise je suis déjà plus que satisfaite. Je lui dit que je m’équipe afin de faire l’ascension du Kilimandjaro et je lui parle de la cause, de l’AVRDI et de ma levée de fond. On parle entraînement, musculation et il s’avère que c'est une coureuse en manque de motivation hivernale…. En moins de 3 minutes elle me dit, wow, j’aimerais ça courir avec toi, je pense que j’ai le goût de te suivre sur tes réseaux sociaux! J’avoue je suis un peu surprise mais je trouve ça encourageant!  Je la remercie pour tout et elle repart!

Toujours dans le feu de l’action, j’entre dans le Winner.  Vous vous rappelez, j’avais une 2e idée: je suis à la recherche de noisettes!  La semaine dernière je cuisinais 72 pots de caramel et 16 pots de “Nutella” pour une première activité de levée de fond.  Plusieurs personnes étaient déçues que je n’aie pas cuisiné plus de Nutella, la raison était bien simple, les noisettes sont assez dispendieuses et j’avais seulement trouvé 2 kg de noisettes bio à rabais et je les avaient achetées au Winners!!! Voilà pourquoi j’étais si enthousiasmée de donner rdv à la dame à celui de Boucherville! 

 Je suis donc à la recherche de sacs de 1kg de noisettes bio sur les tablettes du Winners de Boucherville… En 2 min je trouve le coin de la “nourriture” mais pas de noisettes en vue… je suis déçue parce que j’avais le pressentiment que j’allais en trouver. Je scrute encore et encore les tablettes, toujours rien. Je trouve du cacao cru bio mais pas de noisettes.  Déçue je tourne le coin de la rangée quand j’aperçois à ma gauche, sur le bout de l’autre rangée une tablette avec 5 sacs de noisettes! EURÉKA!!!! (Danse de la joie)

Je m'apprête à prendre les 5 sacs quand une dame s’arrête et me regarde… Je lui souris et lui demande si elle en voulait un. Elle me répond “non merci” avec un grand sourire et elle me demande ce que je vais faire de toutes ces noisettes.  Je lui explique que je fais du Nutella maison pour une levée de fond, elle est super enjouée et me souhaite bonne chance. Je prends donc les 5 sacs de noisettes et 3 sacs de cacao et me dirige vers les caisses. Dans la file d’attente je reste à l'affût en espérant trouver un sac de plus… et BINGO! il y en a un qui m’attendait!!!! Je jubilais, 6 kg de noisettes et 3 sacs de cacao, j’étais repartie pour cuisiner plein de pots de tartinade au délicieux goût de Ferrero rocher! En fait avec ces 6 kg c’est un potentiel de 48 pots que je pourrai préparer.  

Je suis repartie vers la maison, toujours en écoutant la même chanson, et le reste de ma journée a été tout aussi fantastique.

J’écris ces lignes et j’annonce que j’ai 16 pots de Nutella maison qui sont prêts à partir!! Fraîchement cuisinés ce matin, en directe de ma cuisine! 

Yannick Vézina

>